Comment choisir un shampoing selon son type de cheveux ?

Cheveux à tendance sèche, grasse, mixte, frisée ou colorée ? Le choix d’un shampoing peut transformer le résultat de votre routine quotidienne. Chaque shampoing remplit une fonction et répond à un besoin.

Selon leur nature, certains sont plus adaptés et favorisent leur bon équilibre. Vous êtes perdue parmi tous les produits existants ? Voici un petit guide pour savoir quel shampoing choisir selon son type de cheveux.

comment choisir Shampoing


Le shampoing doux pour cheveux « normaux »

Qu’entend-on par cheveu normal ? La définition sur laquelle se base l’équipe de Au 2e coiffeurs-visagistes correspond à un cheveu qui n’a pas besoin d’un surplus de nutrition et qui n’a pas tendance à être gras à la base.

Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte afin de bien connaître son cheveu et de lui apporter ce dont il a besoin puisque même le cheveu dit « normaux » nécessite qu’on le nourrisse. Le cheveu peut être fin, épais et le cuir chevelu peut être sensible pour ne nommer que ces exemples. Un shampoing adapté à ces réalités est alors tout de même nécessaire.

 

Un shampoing riche pour cheveux secs

shampoing riche pour cheveux secsLes cheveux secs ont tendance à être ternes, rêches et cassants. C’est pourquoi ils ont besoin d’être lavés avec un produit nutritif et hydratant. Lavez-les avec un shampoing hydratant qui nourrisse de l’intérieur et sublime à l’extérieur, riche en nutriments, pour leur apporter douceur et brillance. Privilégiez pour cela les produits à base d’huile végétale comme l’huile d’avocat, d’argan, de noix de macadamia, ou de beurre de karité.

« Pour le cheveu très sec, cassant et endommagé, je recommande le shampoing Moisturizing de la gamme So Pure de Keune, explique Léo, maître coiffeur et propriétaire du salon Au 2e coiffeurs-visagistes. Un shampooing riche qui répare et régule l’hydratation naturelle des cheveux et du cuir chevelu. Les émollients, huile d’olive et beurre de karité, rétablissent l’hydratation naturelle et la brillance des cheveux et du cuir chevelu. »


Un shampoing tonifiant et doux pour cheveux gras

shampoing tonifiant et doux pour cheveux grasLes cheveux gras manquent souvent de volume et ont un aspect brillant dû à une importante sécrétion de sébum. En plus d’espacer les lavages, préférez un shampoing doux, purifiant et tonifiant qui rafraîchira vos racines. Les shampoings à base de citron, menthe, thé vert, raisin ou argile conviennent parfaitement pour cela.

« Je recommande l’utilisation d’un shampoing comme le Derma Regulate de Keune qui fait la vie dure aux cheveux gras tout en gardant vos cheveux doux et en étant gentil pour votre cuir chevelu, explique Léo. Une autre suggestion est le So Pure Energizing Shampoo qui en plus de s’occuper du côté gras du cheveu, lui donne un coup de main pour l’enrichir et favoriser la circulation sanguine qui stimule la pousse et favorise l’oxygénation du cheveu. »

 

Les shampoings pour cheveux mixtes

Les cheveux mixtes ont la particularité d’être gras au niveau des racines et secs au bout des pointes. Si tel est votre cas, vous avez besoin d’un shampoing nettoyant qui purifiera vos racines.

Il devrait être suivi d’un soin après-shampoing pour cheveux mixtes pour les nourrir et hydrater vos pointes. On privilégie un shampoing pour cheveux gras et on hydrate et on soigne les longueurs pour cheveux secs.

« Il n’est pas simple d’entretenir des cheveux mixtes, mais heureusement, des solutions qui prennent bien soin du bien-être du cheveu existent, explique Léo.

Pour le lavage des cheveux, on utilise le Derma Regulate de la gamme Care de Keune qui équilibre le cheveu ou encore le Energizing Shampoo de la gamme So Pure de Keune pour un résultat à la hauteur des attentes.

Il est primordial de le suivre d’un après-shampoing comme le masque de nutrition  Vital Nutrition ou le So Pure Recover Treatment qui prend soin des cheveux de l’intérieur. »

Les shampoings spécialisés pour cheveux colorés

Les cheveux colorés ont besoin d’un shampoing qui prenne soin de leur pigmentation afin que la couleur tienne le plus longtemps possible.

« J’ai plusieurs recommandations pour les cheveux colorés. Le So Pure Color Care Shampoo, qui contient de l’extrait de graines de tournesol, empêche la coloration de s’estomper.

Les huiles essentielles de jasmin et de bois de santal offrent une aromathérapie douce et onctueuse, rehaussée d’une subtile senteur boisée.

Les ingrédients sont issus de l’agriculture organique. J’aime aussi le shampoing Tinta Color avec sa triple protection UVA, UVB, un stabilisateur de couleur et sa protéine de soie qui protège la fibre capillaire. »

 

Les shampoings pour cheveux frisés ou crépus

Les cheveux frisés ou crépus ont besoin d’être nourris, protégés et disciplinés. Privilégiez pour cela les shampoings à base d’huile végétale d’avocat, de noix de macadamia, d’argan, ou de beurre de karité. Les formules complétées avec des actifs gainants permettent d’éliminer les frisottis. Le shampoing lissant convient aussi pour discipliner les cheveux.

« J’ai trois suggestions, mentionne Léo : le shampoing Recover de So Pure, le Satin Oil de la gamme Care de Keune et le Curl Control, également de la gamme Care, trois incontournables ».

Le lissage au tanin pour tous types de cheveux

lissage au tanin pour tous types de cheveux

Le lissage au tanin est un soin fortifiant, enrichi en kératine et en vitamines qui convient à tous types de cheveux. Il garantit une chevelure lisse durant plusieurs mois. Un shampoing doux, nourrissant et hydratant vous conviendra parfaitement après ce type de lissage de préférence sans sulfates ni parabènes.

« Tous les shampoings de la gamme So Pure de Keune sont parfaitement adaptés aux cheveux lissés, résume Léo ».

Les shampoings pour cheveux sensibilisés

shampoings pour cheveux sensibilisésLes cheveux sensibilisés ont souvent un aspect terne et sont difficiles à démêler. Ils ont besoin d’un shampoing nourrissant et hydratant, enrichi en kératine pour les nourrir profondément.

« Pour le cheveu sensibilisé, je recommande le shampoing Recover de la gamme So Pure de Keune, mentionne Léo. Nutritif et hydratant, il est sans parabène et sans sulfate, enrichi d’huile d’avocat et d’huile de noix de coco, d’huile d’argan riche en vitamines A et E et d’huiles essentielles ylang-ylang et de palmorosa. »

 

Vous n’êtes pas certaine de bien reconnaître votre type de cheveu ou vous souhaitez connaître toutes les recommandations de nos experts ?

Appelez-nous pour une consultation gratuite au 514 845-7676. Nos conseils apporteront bien-être et brillance à votre chevelure !

Permanentes ou boucler ses cheveux temporairement, comment choisir ?

Permanente

Permanente à la kératine

Permanentes ou boucler ses cheveux temporairement, comment choisir ?

Vous hésitez entre une permanente durable ou juste pour une période définie ? Commençons avec un petit point pour vous aider dans ce choix. Faire une permanente mérite une petite réflexion avant de se lancer.

Avant tout, plusieurs éléments tels que la longueur des cheveux, leur volume, ou encore leur coloration sont à prendre en compte. Une permanente est par définition une méthode qui permet de boucler les cheveux de façon durable. Il faut donc intégrer cette notion de durée dans votre choix même si plusieurs déclinaisons existent. Regardons le tout de plus près par ce tour d’horizon.

Une permanente pour la vie ? Pourquoi pas !

Pour commencer, si vous optez pour une permanente qui dure, ayez en tête que vous aurez la même coiffure pendant plusieurs mois. Votre coiffeur utilisera des produits qui solidifieront de façon définitive vos cheveux avec des bigoudis adaptés pour créer des boucles.

Permanente

Pour préserver votre cheveu, le choix des produits que l’on vous propose est d’une importance capitale. Favorisez ceux qui vont hydrater naturellement vos cheveux entre les mains d’un professionnel pour les rendre plus souples et garantir leur vitalité.

Et sachez que la solution de la permanente est accessible pour plusieurs niveaux de cheveux, même si votre coiffeur pourrait être emmené à les réduire un peu pour une meilleure prise des boucles selon leur taille d’origine. L’équipe de Au 2e offre la permanente à la kératine (Keratin Curl de Keune), une solution qui s’adapte à votre type de cheveux.

Une permanente réversible, et si c’était possible ?

La permanente effectuée, il ne vous reste plus qu’à profiter de votre nouvelle tête. Et pour la suite, un entretien régulier de vos cheveux devra se faire avec des shampoings adaptés ainsi que des masques qui les protègent de toute agression externe. Et si vous souhaitez vous donner le choix de changer en cours de route pour retrouver votre chevelure d’origine, là aussi ayez en tête certaines informations.

Les soins apportés à vos cheveux pour fixer vos boucles sont faits pour durer. Deux options s’offrent donc à vous, soit vous avez de la chance et vos boucles s’estompent d’elle-même après un certain temps. Soit il faudra couper vos cheveux au niveau de la racine où vos cheveux ont été fixés et patienter le temps que votre chevelure naturelle repousse.

Une solution de rechange comme le lissage existe. Votre coiffeur s’assurera de la comptabilité entre la méthode utilisée pour la permanente et le type de lissage approprié.

Un brushing bouclé (wavy)

Avant d’opter pour un changement comme la permanente, demandez à un membre de notre équipe d’essayer le brushing bouclé. Selon le volume et la longueur de vos cheveux, votre coiffeur réalisera la technique en 45 minutes ou moins. Idéal pour un événement important, vous retrouverez tout le naturel de vos cheveux après quelques heures.

 boucler ses cheveux

Boucles permanentes ou temporaires, faites le choix du confort personnel

En matière de coiffure, le dernier mot vous revient, car au-delà des produits ou des techniques de votre coiffeur, seul compte votre bien-être. En tenant compte de toutes ces recommandations, il ne vous reste plus qu’à faire le choix qui convient à votre envie du moment, car c’est avant tout vous qui sublimez votre coiffure.

Entre boucles permanentes ou temporaires, des solutions existent. Faites-vous plaisir et votre coiffeur veillera à vous conseiller pour préserver la santé et l’éclat de votre cheveu !

Des solutions à l’apparition des premiers cheveux blancs

Des cheveux blancs dissimulés dans un balayage

Des cheveux blancs dissimulés dans un balayage

Un cheveu blanc repéré en vous regardant dans le miroir et c’est la catastrophe ? Rassurez-vous, plusieurs options existent pour se sentir belle et confiante malgré l’apparition de ces cheveux indésirés !

D’où viennent les cheveux blancs ?

D’après différentes études, l’âge moyen de l’apparition des premiers cheveux blancs est de 35 ans, mais ils peuvent également apparaître beaucoup plus tôt. C’est un phénomène naturel de vieillissement capillaire.

La mélanine disparaît progressivement ainsi que la pigmentation qui colore votre cheveu. L’apparition des cheveux blancs ne serait pas due au stress, comme on l’entend souvent. Les facteurs déclenchants peuvent être l’hérédité, une mauvaise hygiène de vie, le tabac, un choc émotionnel, etc.

Pourquoi il ne faut pas les arracher 

C’est le premier réflexe qui vous vient à l’esprit, mais arracher ses premiers cheveux blancs est une agression capillaire : ils risquent de repousser de manière plus épaisse, de perturber le cycle de renouvellement et d’abîmer votre cuir chevelu. Ne stressez pas ! La première chose à faire est de demander conseil à son coiffeur.

Deux astuces pour éviter la coloration

Le mascara pour cheveux

On triche un peu, mais le mascara est le produit parfait pour maquiller le cheveu. Appliquez-le sur les mèches laissant apparaître les cheveux blancs. Choisissez une couleur proche de la vôtre pour un résultat naturel.

Attention, le mascara est une solution temporaire, il s’estompe au shampoing. Une mauvaise application peut également laisser des imperfections dans les cheveux.

Le spray coloré

Rapide et efficace. Vous l’utilisez comme du shampoing sec, à quelques centimètres de la zone souhaitée. Le spray camoufle vos cheveux blancs en quelques secondes. Pratique au quotidien, il s’utilise n’importe où et n’importe quand.

La coloration : la solution miracle ?

La coloration permanente est une solution efficace pour éliminer vos cheveux blancs. Mais prenez le temps d’y réfléchir.

Cette solution convient lorsqu’on arrive à 50 % de cheveux blancs. D’autres techniques existent pour atténuer les cheveux blancs et sublimer vos cheveux.


Le balayage

Optez pour le balayage, une technique de coloration discrète qui consiste à colorer des mèches fines.

Elle se fond parfaitement avec la base naturelle, et booste les reflets de la chevelure. Pour les soins, l’idéal est de deux à trois fois par an, pour conserver les reflets.

La coloration ton sur ton (toner) ou semi-permanente

Sans ammoniaque, elle a un faible pouvoir oxydant. Moins contraignante qu’une coloration permanente, elle donne un aspect éclatant et intense à vos cheveux.

Choisissez une couleur proche de la vôtre et l’effet naturel sera au rendez-vous. La coloration ton sur ton recouvre jusqu’à 50 % de vos cheveux blancs. En revanche, elle s’estompe après six à huit semaines.

Existe-t-il une coupe de cheveux pour chaque âge ?

coupe cheveux selon age

On s’est toutes réveillées un jour en disant : « Je veux changer de tête ». En avançant dans la vie, on a des moments de doute et des envies de tout changer : sa déco intérieure, son look ; la coupe de cheveux ne manque pas à l’appel.

Vous arborez une magnifique crinière longue depuis toujours ? Un jour viendra où vous voudrez passer au court. Pourquoi un tel changement ? Parce que la vie fait son œuvre, l’âge grandit et notre façon de nous voir évolue.

Avant de passer les portes d’un salon de coiffure, demandez-vous s’il existe une coupe de cheveux pour votre âge. Cela vous guidera dans votre choix et vous évitera des déconvenues.

20 ans, la coupe libre en toute circonstance

Jeunes et fous, à 20 ans, ils ont toute la vie devant eux. Les cheveux sont alors colorés en bleu, rose, rouge, coupés en dégradé, etc. Les coupes changent plusieurs fois par an. On passe du long au court, du court au long. On les boucle, les rase d’un côté, mais pas de l’autre.

Bref, on fait ce que l’on veut, on teste. C’est l’âge de la liberté, de l’insouciance, de la volonté de s’exprimer par tous les moyens. On se fait plaisir et qu’importent les conséquences. Ce n’est pas grave, ça repousse !

30 ans, la coupe de cheveux évolue avec la personne

C’est généralement la phase des grands chamboulements dans la vie. Le mariage, les enfants, un emploi prenant. Tout ceci donne autant de raisons de vouloir changer de tête.

On veut quelque chose de facile à coiffer, demandant peu d’entretien. On a peut-être aussi besoin d’être en adéquation avec son job. Mais on reste dans l’idée d’être mise en valeur, de ne pas se laisser aller : on structure, on façonne et on glamourise.

40 ans, la coupe de la maturité

On reste jeune dans sa tête, mais on n’a plus 20 ans ! La remise en question se fait sentir, l’envie de changement suit à grands pas.

Et si on faisait enfin ce que l’on veut vraiment ? Si on sortait de ce carcan « métro-boulot-dodo » ? Marre du brushing obligatoire au travail ? De la queue-de-cheval 24 h sur 24 pour éviter les nœuds ? Tout le monde a le droit de se faire plaisir. Il est temps de reprendre un peu de liberté capillaire ! Le maître-mot : légèreté. La simplicité reste une valeur sûre.

50 ans/60 ans et plus, rester belle et naturelle

Généralement, plus on prend de l’âge, plus on va vers des coupes courtes. Parce que les cheveux gris sont moins beaux longs ? Parce qu’à cet âge, les cheveux longs ne sont pas flatteurs ?

En tout cas, mieux vaut éviter ce qui tire les cheveux en arrière, ou qui durcit le visage. Les coupes carrées, lissées ou trop structurées ne sont pas les amies des quinquas/sexagénaires. Ça n’est plus le moment de faire dans l’exubérant.

Vous l’aurez compris, à chaque âge sa coupe de cheveux. Néanmoins, il ne faut pas oublier un point important : la forme du visage. Elle tient une place primordiale dans le choix d’une coupe.

5 choses à savoir sur la permanente des cheveux

conseils permanente cheveux

Vous avez envie de réaliser une permanente sur vos cheveux, mais vous hésitez encore à passer le pas ? Voici quelques conseils utiles avant de vous lancer.

Les avantages d’une permanente

La permanente a l’avantage d’apporter du volume à la chevelure. Si vous trouvez vos cheveux trop plats et que vous voulez dynamiser votre coiffure, la permanente peut répondre à vos souhaits.

Les cheveux retrouvent du mouvement et le rendu paraîtra plus naturel qu’avec un fer à friser. On peut aussi choisir la forme et la taille des boucles ou opter pour une simple ondulation (effet wavy). La permanente est durable, 3 à 6 mois en moyenne, mais elle n’est pas définitive, car le cheveu reprend sa forme d’origine à la repousse.

La technique de la permanente

Comment passer d’un cheveu raide à un cheveu bouclé ? Pour ce faire, on utilise un produit chimique qui vient casser l’enveloppe du cheveu, on peut ensuite lui donner la forme souhaitée.

Les cheveux, alors enroulés autour de bigoudis plus ou moins larges selon l’effet recherché, prendront une forme arrondie. Après le temps de pose, on retire les bigoudis, puis on applique un produit fixateur pour resserrer les écailles des cheveux et fixer définitivement le pli. Il convient d’éviter de se laver les cheveux pendant les deux jours qui suivent la permanente.

La permanente et les différents types de cheveux

La permanente peut être réalisée sur n’importe quel type de cheveux. Du moment que le temps de pose est adapté à chaque nature, il n’y a pas de contre-indication. Il faut savoir que le résultat dépendra du type de cheveux, surtout au niveau de la tenue.

La mise en forme tiendra moins longtemps sur une chevelure naturellement très lisse. Si vos cheveux sont décolorés et donc déjà fragilisés, il est déconseillé de faire une permanente. Il est néanmoins possible de commencer par la permanente et d’attendre un délai de plusieurs semaines pour faire une décoloration.

Les risques d’une permanente pour le cheveu

Le risque principal est l’assèchement de la fibre capillaire surtout si les cheveux sont déjà secs à la base. Une bonne hydratation est nécessaire, il convient de faire régulièrement des masques nourrissants pour préserver la santé de la chevelure.

Si vos cheveux sont très fins et sensibles, pensez à les nourrir avant une permanente. Un temps de pose plus court devra être respecté, car les cheveux fins absorbent plus vite les produits. Sachez aussi qu’il existe toujours un risque d’irritation, mais les techniques ayant évolué et les produits utilisés étant très doux ce risque est très faible, voire inexistant.

Entretenir sa permanente

Pour entretenir votre permanente et prolonger l’effet bouclé ou ondulé, il vaudra mieux laisser sécher les cheveux à l’air libre ou utiliser un diffuseur plutôt qu’un sèche-cheveux classique. Il épousera la forme des boucles et respectera la mise en forme.

Vous pouvez également utiliser une mousse coiffante pour discipliner et restructurer les boucles. Si ponctuellement vous avez envie de faire un brushing, pas d’inquiétude, les boucles réapparaîtront après un lavage. Enfin, gardez à l’esprit que si vous avez choisi des boucles plutôt grosses la permanente aura tendance à tenir un peu moins longtemps.